Bilan saison Pyrénées Ariégeoises – été 2020

Image issue de la couverture – Bilan été 2020 dans les Pyrénées Ariégeoises

En bref :

Au vu du contexte sanitaire, la saison estivale 2020 est satisfaisante bien qu’en baisse comparé à 2019. Le poids de la saison estivale est en net progrès, passant de 55.7% en 2019 à 59.2% en 2020.

Les Pyrénées Ariégeoises suivent les tendances au niveau de l’ensemble des massifs de montagne :

  • Une saison tardive
  • La souplesse des conditions générales de ventes chez les hébergeurs porte ses fruits
  • Une augmentation des courts séjours
  • Une augmentation de la dernière minute, voire de la dernière « seconde »
  • L’été est la saison qui permet de conquérir de nouveaux clients en montagne
  • La baisse du marché étranger est atténuée par le marché français de proximité
  • Une part importante de l’occupation des résidences secondaires par les propriétaires
  • Une activité thermale endolorie (saison rognée et public volatile)
  • Réel besoin de communiquer sur les conditions sanitaires et conditions d’annulation de séjour
  • Un enjeu qui se porte sur les clientèles fidèles.
Issu du bilan été 2020 – Observatoire de l’Office de Tourisme des Pyrénées Ariégeoises – page 10

En complément, « Les chiffres clés du tourisme été 2020 » réalisé par l’observatoire de l’Agence de Développement Touristique Ariège Pyrénées bientôt disponible en ligne : https://www.pro-ariegepyrenees.com/les-chiffres-cles

Bilan saison Pyrénées Ariégeoises – été 2019

En bref:

  • La saison estivale 2019 est en légère hausse comparé à 2018.
  • Le poids de la saison estivale est en net progrès, passant de 54.8% en 2018 à 55.7% en 2019.
  • Les lits non marchands représentent presque 50% de toute l’offre hébergement.
  • 58% des clientèles touristiques séjournent dans les meublés et résidences de tourisme.
  • La 1ère semaine d’août est le pic de la saison.
  • Les visites culturelles sont dans le top 5 des activités pratiquées.
  • 1 touriste sur 2 pratique la randonnée pédestre.
  • 46% des clientèles séjournant sur notre territoire déclarent pratiquer des activités de montagne hors randonnée.
  • La consommation reste maîtrisée.
  • Poids du thermalisme avec plus de 7 300 curistes.
  • Prépondérance des séniors.
  • Un bassin de clientèle de proximité.